Machelen, 9 novembre 2021 – Cyriel Vrijders devient le nouveau CEO de Fraikin Benelux, leader du marché de la location et du leasing de véhicules utilitaires et de camionnettes. Actuellement directeur commercial, il reprend le rôle de Jan Van de Perre, qui a porté Fraikin vers de nouveaux sommets au cours des cinq dernières années. Cyriel Vrijders axera sa politique sur la numérisation, l’exploitation de nouveaux marchés, le bien-être et la satisfaction du personnel de Fraikin ainsi que la rentabilisation des nouveaux établissements d’Izegem et de Liège.

Cyriel Vrijders connaît Fraikin à la perfection. De formation financière, il y a occupé différents postes ces douze dernières années. D’abord accounting manager, il est devenu operations director pour la Belgique, puis fleet, process & quality manager Benelux et finalement directeur commercial pour le Benelux. Il mettra à profit cette riche expérience à son nouveau poste de CEO. Il succède à Jan Van de Perre qui, après avoir dirigé avec succès l’entreprise au cours des cinq dernières années, va désormais assurer la gestion temporaire de projets en dehors de Fraikin.

« 2020 a été une année exceptionnelle, notamment en raison du coronavirus », déclare Cyriel Vrijders. « L’impact sur notre fonctionnement n’a pas été négligeable. Le transport conditionné, ou réfrigéré, pour le secteur de l’horeca, les traiteurs et les événements s’est presque entièrement interrompu. Mais dans un même temps, la demande de camionnettes destinées au last mile delivery a fortement augmenté en raison de l’explosion des services de colis. Ce changement a requis de gros efforts, mais nous y sommes finalement parvenus. Le rachat de Via Location a ensuite eu lieu, au début de cette année. Cette intégration a été compliquée, elle aussi, mais nous l’avons menée à bien. »


Business to government

Cyriel Vrijders se tourne désormais vers l’avenir, sur la lancée de son prédécesseur, tout en façonnant à sa manière le parcours de Fraikin. Le plan d’affaires pour les années à venir est déjà établi. Un premier objectif est d’exploiter le marché B2G (business to government) avec des organisations telles que Fluvius et bpost, un nouveau pilier qui s’ajoute aux spécialisations existantes dans le transport à température contrôlée, le transport de passagers et l’hydraulique.

Fraikin s’efforcera, d’autre part, de rentabiliser les nouvelles agences qu’elle ouvre cette année à Izegem et à Liège. « Nous accordons énormément d’importance à la proximité avec nos clients, et nous investissons donc fortement dans notre réseau local. Certes, ces nouveaux établissements constituent initialement un coût, mais nous ferons en sorte qu’ils deviennent rentables, le plus rapidement possible. Nous continuerons par ailleurs à œuvrer en faveur de l’intégration de Via Location, de ses clients et de son personnel. »

Satisfaction et numérisation

Un troisième objectif est le bien-être et la satisfaction du personnel de Fraikin. « Fraikin ne fournit pas seulement des véhicules utilitaires, mais aussi les services qui vont de pair. Ces services ne sont pas fournis par des machines, mais par des personnes. Je veillerai donc à ce que notre personnel reçoive les formations adéquates et éprouve la satisfaction nécessaire pour aider nos clients jour après jour. » Enfin, Fraikin continuera à investir dans la numérisation. Le leader du marché de la location de véhicules utilitaires a connu une forte croissance ces dernières années et veillera à ce que, grâce à la numérisation et à l’automatisation, ses processus internes puissent continuer à soutenir cette croissance et le personnel.


L’histoire d’une réussite

Cyriel Vrijders aborde avec beaucoup d’enthousiasme cette nouvelle ère qui s’ouvre pour Fraikin. « Nous avons encore du pain sur la planche. Les prochaines années, notre secteur sera confronté à des normes d’émission plus strictes, ainsi qu’à la montée en puissance des formes d’énergie alternatives. Je suis impatient d’accompagner nos clients dans ce processus, avec l’ensemble de notre personnel, et d’écrire un nouveau chapitre de notre success story. Je tiens à remercier mon prédécesseur, Jan Van de Perre, pour le chemin qu’il a parcouru avec Fraikin, et c’est avec une grande ambition que je suis ses traces », conclut Cyriel Vrijders.